Page récupération, traitement et gestion des chutes

Page récupération, traitement et
gestion des chutes

REUSE s.r.l. s’occupe de la récupération, du traitement et de la gestion des chutes, c’est-à-dire des déchets de la transformation du caoutchouc vulcanisé et plus généralement du traitement des cycles de production.

Le caoutchouc est produit à partir de sources naturelles ou synthétiques : le caoutchouc naturel est obtenu à partir d’un fluide blanc laiteux appelé latex, présent dans de nombreuses plantes ; les caoutchoucs synthétiques sont produits à partir d’hydrocarbures insaturés.

Bien avant l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique, les Sud-Américains utilisaient le caoutchouc pour fabriquer une variété de produits résistants à l’eau. Les Espagnols tentèrent en vain de copier ces produits (chaussures, manteaux et capes) et ce n’est qu’au XVIIIe siècle que les scientifiques et les fabricants européens ont commencé à utiliser le caoutchouc à fin commerciale. L’inventeur et chimiste britannique Charles Macintosh créa en 1823 à Glasgow une usine pour la production de tissus et de vêtements imperméables,
Communément appelés « les imperméables ».

La récupération ou le recyclage du caoutchouc présente de nombreux avantages. En particulier :

Le caoutchouc récupéré peut coûter jusqu’à deux fois moins cher que le caoutchouc naturel ou synthétique ;
Le caoutchouc récupéré a de meilleures qualités que le caoutchouc vierge ;
La production de caoutchouc récupéré nécessite moins d’énergie dans le processus de production que le caoutchouc vierge ;
C’est un excellent moyen de se débarrasser des produits en caoutchouc dont on ne veut plus (ce qui est souvent assez difficile) ;
C’est un excellent moyen de stocker des produits pétroliers non renouvelables, qui servent à fabriquer des produits de synthèse ;
Le recyclage peut générer des emplois dans les pays en développement.
Il existe une véritable hiérarchie de gestion des déchets, selon laquelle la réutilisation, le recyclage et la valorisation énergétique – dans cet ordre – sont supérieurs aux options d’élimination et de gestion des déchets.